celia.chrono@yahoo.fr - 06 01 17 38 78 - Annecy/Cluses

La chrononutrition® c’est quoi ?

La chrononutrition® n’est pas un régime, mais un rééquilibrage alimentaire, qui vous permettra aussi bien de mincir que de grossir.

Tous les aliments sont autorisés, à condition de les manger en bonne quantité et au bon moment !

Bien se nourrir et apporter avec soin les quantités indispensables de tous les éléments nécessaires à notre organisme permettrait de diminuer l’apparition d’un grand nombre de maladies.

Homologuée par l’IREN (Institut de Recherche Européen sur la Nutrition), la chrononutrition® est non seulement un moyen de contrôler sa silhouette et son poids,mais également de maîtriser le métabolisme du cholestérol et de contrôler les diabètes non insulo-dépendants.

Slider chrono sale

Qu’est-ce que la chrono-nutrition ?

La chrono-nutrition®, c’est l’art et la manière de manger les aliments qui conviennent aux moments de la journée où ils seront les plus utiles. Il s’agit de répartir de manière raisonnée les aliments et les proportions en fonction de l’heure, de votre activité, de votre taille et de l’intensité de votre appétit. Pour parvenir à équilibrer votre alimentation au cours de la journée, il vous suffit de suivre les rythmes naturels de votre corps.

Slider chrono-sucre

Suivez votre horloge biologique

La chrono-nutrition s’appuie sur les principes de la chrono-biologie. Celle ci se réfère aux sécrétions enzymatiques et hormonales de l’organisme dont les variations dépendent de stimuli environnementaux (horaire d’activité/sommeil, froid/chaud, faim /satiété…).

Chaque stimulus correspond au déclenchement de sécrétions enzymatiques en harmonie avec vos besoins énergétiques et caloriques eux-mêmes en correspondance avec les besoins de fonctionnement de votre organisme.

Il faut donc respecter votre rythme biologique.
… Pour cela, fiez-vous à votre instinct

Selon le moment de la journée la faim ne déclenche pas les mêmes sécrétions. Cela implique que selon le moment de son activité, l’être humain a besoin de telle nourriture et sécrète l’enzyme correspondante pour l’utiliser.

La civilisation ayant étouffé notre instinct, les sécrétions physiologiques ne correspondent plus obligatoirement à l’aliment ingéré.

Celui-ci ne pouvant pas être utilisé est ainsi inutilement stocké. Parallèlement à cela le stimulus n’ayant pas déclenché l’ingestion de l’aliment nécessaire peut entraîner 2 états :

  • des fringales
  • des états dépressifs

 chrono

Respectez le schéma nutritionnel adapté

Pour assurer une bonne stabilité à son organisme, l’homme moderne va donc manger :

  • gras au lever
  • dense dans les 4 à 6h qui suivent
  • sucré au retour de l’appétit
  • léger avant d’aller dormir


Il faudra respecter non pas les horaires, mais les bons moment pour se nourrir même si cela bouscule vos habitudes.

Enfin notez l’association d’un aliment fondamental contenant des corps gras et des protéines (fromage au petit déjeuner, viande au déjeuner, gras végétal au goûter, poisson au dîner) avec un aliment complémentaire contenant du sucre des fibres et de l’eau (pain au petit déjeuner, féculents au déjeuner, fruits au gouter et légume au diner.).

 

Petit détour historique

La chrono-nutrition® est l’application à l’être humain moderne des critères de nutrition millénaires que la civilisation lui a fait perdre. En cela elle s’adapte très précisément à la chrono-biologie du corps.

L’être humain primitif était carnivore frugivore et suivait, comme tout les autres mammifères, un schéma alimentaire journalier et saisonnier permettant sa survie.


Changement de mode de vie, changement d’alimentation

La chrono-nutrition® suit un schéma alimentaire naturel, simple lié à nos besoins physiologiques.
Au cours des millénaire ce schéma s’est progressivement modifié et surtout compliqué, car nous sommes passé de l’être humain primitif à l’Homo sapiens actuel dont les habitudes de vie ont considérablement évolué, avec notamment une activité prolongée et plus intense justifiant l’apparition d’un repas du soir et la modification du repas de l’après-midi.
La longévité de l’être humain s’est aussi fortement accrue au cours des siècles malgré une augmentation notable de son activité quotidienne.
En fait l’amélioration considérable de nos conditions de vie ne nécessite plus d’aussi grosses dépenses d’énergie pour lutter contre les aléas d’un environnement hostile (froid, chaleur …) ce qui implique que cette énergie est utilisée quotidiennement dans des activités plus longues mais tout aussi stressantes.

clinical-nutrition-1024x221

1 Partages

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire